BMW-RT
Bienvenue sur le forum de la liste BMW-RT et des @RTistes.
Ce forum est destiné aux amateurs de BMW de la série RT
Les amateurs de BMW en général et tous les autres motards y sont bien sur les bienvenus
Derniers sujets
» Un petit nouveau en 1200RT
Aujourd'hui à 9:28 par Bmolle

» Salut les cousins!
Aujourd'hui à 9:06 par fred6213

» Démontage Barrillet Top case 1200RT 2005
Aujourd'hui à 8:34 par Bertrand

» Je crois que j'ai acheté mon Garmin trop tôt...
Hier à 11:21 par FKH851

» un soucis mécanique (je ne sais pas)
Hier à 8:57 par DidierDC

» Bonjour a toute la communauté
Jeu 16 Nov - 7:33 par LASKO39

» hello du Finistère
Jeu 16 Nov - 7:32 par LASKO39

» bonjour à tous
Jeu 16 Nov - 7:30 par LASKO39

» Bloc ABS HS?
Mer 15 Nov - 20:04 par chouchen57

Pour vous procurer des articles siglés avec le logo des @Rtistes dessiné par Sato (Motocollants, tee-shirts sérigraphiés, porte-clés) cliquez sur l'image ci-dessous.

Cliquez ici
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


La bonne huile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La bonne huile

Message par Bbill le Mar 27 Aoû - 11:41

Bonjour à vous Bikers,
J'aimerais savoir si c'est normale ?
ma 1100rt consomme +/- 1 litre d'huile par 1500 km et je trouve ça beaucoup, mais comme c'est ma première BM je ne sais pas si c'est le cas des autres ou non ?
Pouvez-vous me renseigner ? d'avance merci
Ps je roule avec l'huile 10/50 synthétique
avatar
Bbill

Messages : 105
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 56
Localisation : Mont Saint Guibert

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par Bbill le Mar 27 Aoû - 19:59

Embarassed petite erreur !!! non pas 1500 km mais 3500 km lol désolé Embarassed 
avatar
Bbill

Messages : 105
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 56
Localisation : Mont Saint Guibert

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par Erick le Mar 27 Aoû - 22:09

salut,
un peu de lecture concernant le niveau d'huile en relation avec la consommation (pas plus que les 3/3 du hublot): explisation dans rubrique"niveau d'huile"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et aussi
lit ceci
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Erick
avatar
Erick

Messages : 1092
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 60
Localisation : entre Grenoble et Valence

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par Bbill le Mar 27 Aoû - 22:33

Merci a toi Erick, cela m'a fait de la bonne lecture, et de très bons conseils a retenir !!! Wink
avatar
Bbill

Messages : 105
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 56
Localisation : Mont Saint Guibert

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par loulou59_rt le Mer 28 Aoû - 9:00

c'est le rare défaut de cette moto

loulou59_rt

Messages : 204
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 55
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par Bbill le Mer 28 Aoû - 12:32

Mouais mais bon, c'est pas trop grave! la consommation n'est pas si élevée que ça, et maintenant je roule toujours avec un bidon d'huile dans le coffre lol!
avatar
Bbill

Messages : 105
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 56
Localisation : Mont Saint Guibert

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par Merlin le Mer 28 Aoû - 15:48

Salut
 
Voila un post interessant sur le niveau d'huile envoyé par Fabien sur la liste BMW-RT :
"La mesure du niveau d'huile moteur.
Le hublot, ou regard, par lequel nous effectuons cette mesure
représente 0,5 litre sur les 3,75 litres que contient normalement le
carter.

Dans des conditions optimales, la mesure du niveau d'huile doit
s'effectuer toujours de la même manière afin d'offrir une idée à peu
près fiable.

En effet, selon la position de la moto, son équilibre, la
température du moteur et la température extérieure, l'humeur de
Titine et l'âge du capitaine, les choses peuvent changer, parfois
dans des proportions importantes.
Donc, si un jour, vous regardez et voyez le hublot vide, pas de
panique ! Inutile de rajouter 4 litres d'huile ! Soyez sûrs de la
fiabilité de votre mesure.

Il est recommandé d'effectuer la mesure après que le moteur a
tourné, que l'huile a été bien répartie dans tout le moteur et
qu'elle a eu le temps de redescendre dans le carter.
Pas la peine de faire tourner la moto dix minutes à l'arrêt, l'huile
ne sera pas allée dans le haut-moteur. Il faut avoir roulé, au moins
dix kilomètres, voire plus (15-20) en hiver, que l'huile ait atteint
sa température de fonctionnement (les cinq barres au FID).
J'ai bien dit "au moins". L'idéal étant de faire plus: les
meilleures mesures sont prises au retour de trajets supérieurs à 50
km.
Pourquoi ? Voir plus loin.

Ensuite, retour au bercail.
Moto stationnée tout de suite sur la centrale, sur un sol ferme et
une surface plane, bien en équilibre vertical et horizontal, pas
penchée d'un côté ou de l'autre, en équilibre suffisamment instable
qu'il suffise d'appuyer à l'avant ou à l'arrière pour changer la
roue en contact avec le sol. A tout prendre, il vaut mieux que ce
soit la roue arrière qui touche.
Laisser tourner un peu, genre 30 secondes à une minute, puis couper
le contact. Et là, attendre 20 à 30 minutes. Mieux vaut attendre
plus longtemps que moins.
Puis regarder le hublot.

Le hublot comporte un cercle rouge sur son périmètre et un point
central.
Si le niveau d'huile est entre le point central et le haut du cercle
rouge, ça va, c'est le niveau normal.
Tant que le niveau d'huile est situé au-dessus du point central,
tout va bien.
Tant que vous voyez de l'huile dans le hublot, tout va bien.
Donc, pas de stress.

Deux situations où il serait bon de s'alarmer.

1- Si régulièrement, au bout de deux ou trois mesures correctes, le
niveau d'huile est tel qu'il dépasse le haut du cercle rouge, il y a
trop d'huile dans le carter. Pas de panique, elle s'éliminera toute
seule au fur et à mesure. Si vraiment il y en a beaucoup trop, ce
sera facile à vérifier, vous aurez un gros nuage de fumée blanche au
démarrage puis en roulant. A ce stade, il vaut mieux s'arrêter au
plus vite et faire une vidange.

2- A l'inverse, si au bout de plusieurs mesures fiables, le niveau
d'huile reste en dessous du tiers inférieur du hublot, il en manque
un peu. On a dit "un peu". Il faut en rajouter 100 cl par 100 cl, en
attendant bien que l'huile ait eu le temps de descendre. N'hésitez
pas à attendre au minimum une minute, et plutôt deux, entre chaque
rasade.
Il vaut mieux attendre et être sûr de ne pas en mettre trop, que de
se précipiter, car c'est assez compliqué pour enlever de l'huile du
carter sans faire une vidange complète.
Retenez bien que, tant que de l'huile apparait dans le hublot, la
pompe à huile baigne et envoie de l'huile dans le moteur pour le
lubrifier (surtout) et le refroidir (un peu, à partir de 80°C).

Si vraiment le hublot reste désespérément vide, là il y a problème.
Voir avec votre mécano favori.

Voilà pour les grandes lignes.
Maintenant, les réponses aux questions des petits curieux.

Pourquoi le niveau d'huile change-t-il tant ?
Question de température moteur, de temps d'attente, d'équilibre de
la moto...
Toutes conditions égales par ailleurs, le niveau change selon que la
moto est en appui sur la roue avant ou arrière, par exemple.
Par ailleurs, il faut attendre assez longtemps que l'huile ait eu le
temps de revenir dans le carter, ce qui n'est le cas que lorsque
certaines parties du moteur ont assez refroidi pour laisser passer
l'huile.

Pourquoi quand je mets de l'huile jusqu'en haut, le niveau redescend
très vite jusqu'au milieu ?
Comme il a été dit plus haut, le moteur élimine l'huile en trop.
Inutile de vouloir chercher à garder le hublot plein jusqu'en haut,
le moteur n'a pas besoin de toute cette huile, et même cela
l'endommage car le surplus crée une surpression. Donc ça dégage ! Et
le pilote a l'impression de consommer de l'huile alors que c'est
juste qu'il ne sait pas faire son niveau correctement.

Pourquoi faut-il rouler longtemps avant de faire la mesure du
niveau ?
Le flat-twin est un moteur refroidi par air et huile.
Tant que le moteur n'a pas atteint sa température de fonctionnement
de 80°C, le calostat empêche l'huile d'être refroidie par le
radiateur: elle chauffe donc plus rapidement et aide le moteur a
monter en température.
Une fois les 80°C atteints, le calostat ouvre le circuit du
radiateur: l'huile passe par celui-ci, se refroidit et vient
refroidir le moteur.
Du coup, si le moteur tourne assez longtemps pour bien chauffer, au
retour, le calostat ne ferme pas le circuit du radiateur et l'huile
redescend dans le carter. Vous avez la vraie quantité d'huile et
donc une bonne mesure.
A l'inverse, sur un trajet court, le moteur n'a pas le temps de bien
chauffer et à la coupure du contact, le calostat va se fermer tout
de suite, emprisonnant une partie de l'huile dans le radiateur.
Tout étant une question de température, les choses empirent
logiquement en cas de froid extérieur car l'huile reste plus épaisse.
Donc l'hiver, il faut rouler vraiment longtemps pour avoir une bonne
mesure.

V+La mesure du niveau d'huile moteur.
Le hublot, ou regard, par lequel nous effectuons cette mesure
représente 0,5 litre sur les 3,75 litres que contient normalement le
carter.

Dans des conditions optimales, la mesure du niveau d'huile doit
s'effectuer toujours de la même manière afin d'offrir une idée à peu
près fiable.

En effet, selon la position de la moto, son équilibre, la
température du moteur et la température extérieure, l'humeur de
Titine et l'âge du capitaine, les choses peuvent changer, parfois
dans des proportions importantes.
Donc, si un jour, vous regardez et voyez le hublot vide, pas de
panique ! Inutile de rajouter 4 litres d'huile ! Soyez sûrs de la
fiabilité de votre mesure.

Il est recommandé d'effectuer la mesure après que le moteur a
tourné, que l'huile a été bien répartie dans tout le moteur et
qu'elle a eu le temps de redescendre dans le carter.
Pas la peine de faire tourner la moto dix minutes à l'arrêt, l'huile
ne sera pas allée dans le haut-moteur. Il faut avoir roulé, au moins
dix kilomètres, voire plus (15-20) en hiver, que l'huile ait atteint
sa température de fonctionnement (les cinq barres au FID).
J'ai bien dit "au moins". L'idéal étant de faire plus: les
meilleures mesures sont prises au retour de trajets supérieurs à 50
km.
Pourquoi ? Voir plus loin.

Ensuite, retour au bercail.
Moto stationnée tout de suite sur la centrale, sur un sol ferme et
une surface plane, bien en équilibre vertical et horizontal, pas
penchée d'un côté ou de l'autre, en équilibre suffisamment instable
qu'il suffise d'appuyer à l'avant ou à l'arrière pour changer la
roue en contact avec le sol. A tout prendre, il vaut mieux que ce
soit la roue arrière qui touche.
Laisser tourner un peu, genre 30 secondes à une minute, puis couper
le contact. Et là, attendre 20 à 30 minutes. Mieux vaut attendre
plus longtemps que moins.
Puis regarder le hublot.

Le hublot comporte un cercle rouge sur son périmètre et un point
central.
Si le niveau d'huile est entre le point central et le haut du cercle
rouge, ça va, c'est le niveau normal.
Tant que le niveau d'huile est situé au-dessus du point central,
tout va bien.
Tant que vous voyez de l'huile dans le hublot, tout va bien.
Donc, pas de stress.

Deux situations où il serait bon de s'alarmer.

1- Si régulièrement, au bout de deux ou trois mesures correctes, le
niveau d'huile est tel qu'il dépasse le haut du cercle rouge, il y a
trop d'huile dans le carter. Pas de panique, elle s'éliminera toute
seule au fur et à mesure. Si vraiment il y en a beaucoup trop, ce
sera facile à vérifier, vous aurez un gros nuage de fumée blanche au
démarrage puis en roulant. A ce stade, il vaut mieux s'arrêter au
plus vite et faire une vidange.

2- A l'inverse, si au bout de plusieurs mesures fiables, le niveau
d'huile reste en dessous du tiers inférieur du hublot, il en manque
un peu. On a dit "un peu". Il faut en rajouter 100 cl par 100 cl, en
attendant bien que l'huile ait eu le temps de descendre. N'hésitez
pas à attendre au minimum une minute, et plutôt deux, entre chaque
rasade.
Il vaut mieux attendre et être sûr de ne pas en mettre trop, que de
se précipiter, car c'est assez compliqué pour enlever de l'huile du
carter sans faire une vidange complète.
Retenez bien que, tant que de l'huile apparait dans le hublot, la
pompe à huile baigne et envoie de l'huile dans le moteur pour le
lubrifier (surtout) et le refroidir (un peu, à partir de 80°C).

Si vraiment le hublot reste désespérément vide, là il y a problème.
Voir avec votre mécano favori.

Voilà pour les grandes lignes.
Maintenant, les réponses aux questions des petits curieux.

Pourquoi le niveau d'huile change-t-il tant ?
Question de température moteur, de temps d'attente, d'équilibre de
la moto...
Toutes conditions égales par ailleurs, le niveau change selon que la
moto est en appui sur la roue avant ou arrière, par exemple.
Par ailleurs, il faut attendre assez longtemps que l'huile ait eu le
temps de revenir dans le carter, ce qui n'est le cas que lorsque
certaines parties du moteur ont assez refroidi pour laisser passer
l'huile.

Pourquoi quand je mets de l'huile jusqu'en haut, le niveau redescend
très vite jusqu'au milieu ?
Comme il a été dit plus haut, le moteur élimine l'huile en trop.
Inutile de vouloir chercher à garder le hublot plein jusqu'en haut,
le moteur n'a pas besoin de toute cette huile, et même cela
l'endommage car le surplus crée une surpression. Donc ça dégage ! Et
le pilote a l'impression de consommer de l'huile alors que c'est
juste qu'il ne sait pas faire son niveau correctement.

Pourquoi faut-il rouler longtemps avant de faire la mesure du
niveau ?
Le flat-twin est un moteur refroidi par air et huile.
Tant que le moteur n'a pas atteint sa température de fonctionnement
de 80°C, le calostat empêche l'huile d'être refroidie par le
radiateur: elle chauffe donc plus rapidement et aide le moteur a
monter en température.
Une fois les 80°C atteints, le calostat ouvre le circuit du
radiateur: l'huile passe par celui-ci, se refroidit et vient
refroidir le moteur.
Du coup, si le moteur tourne assez longtemps pour bien chauffer, au
retour, le calostat ne ferme pas le circuit du radiateur et l'huile
redescend dans le carter. Vous avez la vraie quantité d'huile et
donc une bonne mesure.
A l'inverse, sur un trajet court, le moteur n'a pas le temps de bien
chauffer et à la coupure du contact, le calostat va se fermer tout
de suite, emprisonnant une partie de l'huile dans le radiateur.
Tout étant une question de température, les choses empirent
logiquement en cas de froid extérieur car l'huile reste plus épaisse.
Donc l'hiver, il faut rouler vraiment longtemps pour avoir une bonne
mesure."


Dernière édition par Merlin le Mer 28 Aoû - 15:51, édité 1 fois
avatar
Merlin
Admin

Messages : 1158
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 60
Localisation : Aubervilliers (93)

http://bmw-rt.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par Merlin le Mer 28 Aoû - 15:50

Et un autre de Benoit (BJA) sur la liste GS_Fr :
"Non non je n ai pas la solution magique pour le niveau d huile ! Mais ce texte
fut approuvé pas bon nombre de Behemiste ! ;-)
Bon commencons pas le commencement, oui c est normal qu un flat bouffe de l
huile, mais pas trop. BM donne comme marge de sécu 1l/1000km ce qui est une
connerie AMA, disons que j usqu a 300 ml /1000 c est correct, au dessus perso je
m inquieterais.
Pour exemple la mienne bouffe environ 250 ml / 1000 km selon la route que je
fais, la precedente me bouffait 100ml / 1000 km (mais j y reviendrais). AMA Un
facteur qui influencera la conso d huile est le rodage primaire (0 à 2000 km) si
celui ci est baclé la conso en sera une certaine image. Mais la conso d huile d
un flat peut être très influencé et surtout faussé par son propriétaire
!!!!!!!!!!!!

Il est clair que le fait de mettre la moto sur la latérale rammène de l huile
dans la chambre de combustion gauche, meme le fait de remettre la moto sur la
centrale par après n eliminera pas l huile qui est parvenue dans le cylindre
gauche et au prochain démararage "POuf" (le moulin fera meme un ptit de bruit
lors du démarrage ) et quelques cl d huile seront brulé et MANQUERONT SANS
RAISON A PART CELLE DU PILOTE A LA PROCHAINE LECTURE !. Ceci explique pourquoi
il est déconseillé de laissé son flat sur la béquille latérale SURTOUT dans des
station prolongé, un flat ca va sur sa centrale.
Voila déjà un point ou le pilote est responsable d une conso d huile trop
elevée, a chaque station sur la latérale le flat va engloutir une certaine
quantité (infime certes )de ce precieux liquide.
Maintenant on va se la jouer au controleur d huile BMW Certified ! Cad je vais
essayer de vous faire un melange de mon avis perso et des
renseignement glanés ca et la ! D abord, d'abord il y a l Emil qui est... euh???
pardon je m'a trompé de repertoire !

D abord plantons le décor, l huile moteur est un liquide qui possède normalement
un très faible taux de dilatation. Cad presque inexistant
pour la quantité qui nous préoccupe. Nous savons que la hauteur du Hublot
représente une quantité de 500ml cad 1 demie litre.
Le circuit d huile du flat 1150 se divise en deux fonctions et états, un le
refroidissment, deux la lubrification. Sur le circuit d huile on trouvera un
radiateur d huile et un calostat, celui ci a pour but de court circuiter ou non
le radiateur, si mes souvenir sont exact celui ci ouvre le circuit du radiateur
aux environs 80C° et represente de ce fait le petit emmerde..r à la lecture du
niveau Tuile.

Secundo tout liquide ou cavitée chauffé provoque des surpressions atmospherique,
qui s diminueront lors du refroidisssment de ceux ci.
Vala pour les bases, le reste en découle simplement. BM preconise la lecture du
niveau moto sur "CENTRALE" , 20 min a 1/2 heure apres l arrêt moteur. Perso je m
ennuie rarement a regarder la montre pour aller voir le niveau je le fait en
générale Moteur froid. Mais faites une fois le test faites la lecture moteur
encore chaud et moteur froid cad 1/2 apres l arret moteur et une nuit apres !
Vous verrez que le niveau n est pas le même et que celui ci a diminué, pourkoi ?
La réponse des BMwistes est la suivante, le moteur contient certaines cavités
qui lors de l arrêt moteur se trouve sous pression empechant
l huile de s y engoufrer en refroidissant la surpression s annule et laisse
penetrer l huile tout partout, voila ce qui "expliquerait" parait il cette
difference de niveau moteur chaud et froid!
Donc pour resumer faite votre niveau moteur toujours au même état !

"Au secours ma BMW Bouffe de l huile !!!"

Moi aussi j ai crié cela avec mon premier flat, jusque j ai compris le principe.
Les Flats modernes qui sont soupconnés de consommer de l
huile le sont en général dû à la jeunesse du pilote dans le milieu du flat. On
entend très rarement un vieux Flatwinniste s ecrier "mon
Flat bouffe outrageusement de l huile." Tous le flatwinistes ont remarqués que
plus on mettait de l huile plus le flat consomme !!!!!!!!!! SI SI !

Et vi il semblerait que de rajouter de l huile a tout va, engendre une
surconsommation . Je m explique, tant que l huile est presente dans le hublot
"ne serait ce qu un trait" , la pompe baigne encore donc aucun danger ! Par
contre il semblerait que (je l ai remarqué sur mes 2 Flat) si on s amuse a trop
vouloir garder le niveau assez haut +2/3 à full le flat aurait tendance a
éliminer "naturellement" (Cad Bruler) cette quantité. Ce qui a pour
effet qu on en remet et qu il l elimine , qu on en remet qu il ...etc etc etc...
Et et, après on crie a la surconsomation.

Laissé votre moteur avec un niveau raisonnable n en rajoutez pas de suite ca
pourrait etre idiot !! Pourkoi ???
Ca yest on vient au problème du Flat.

Si deux lectures consecutives ont trop de différences de l une a l autre ne vous
effrayez pas mais lisez ce qui suit:

Le flat est un moteur refroidi Air/Huile tant que celui ci n a pas ses 80°C le
calostat empèche l huile d etre refroidie par le radiateur en "court circuitant"
celui ci. Aidant ainsi l huile et le moulin à chauffer plus rapidment . Une fois
les 80° atteint le calostat ouvre et l'huile passe par le radiateur, se
refroidissant et cqfd le moteur avec.

OK jusque la ?

Alors vala !

Lorsque vous faites une grande ballade (au dessus de 50 km) avec votre Flat l
huile et le moteur ont le temps de chauffer suffisament, en arrêtant votre
moulin le moteur et l huile reste chaud assez longtemps pour que le calostat ne
ferme pas de suite et que l hulie redescende dans le moulin !

A l inverse si vous ne roulez que 15/20 km votre moteur va chauffer le calostat
ouvrir, le radiateur se gorger d huile. Quand vous allez arreter votre moulbif
le calostat va se refermer presque aussitot ! Et le radiateur garder une
quantité d huile, et ainsi fausser votre prochaine lecture ! Ce phenomène est d
autant plus marquant avec des temperatures ext. froide.

Explikation par l exemple.

Entre mon lieu de travail et mon domicile il y a 15 km. Après une ballade de
200km cet hiver mon niveau etait au 1/2, le lendemain apres le boulot mon niveau
etait a 1/4 pour finir le jeudi a 1 mm du bas du hublot. Mon moteur aurait il
bouffé 250 cl d huile en 120 km ???? Ben non !
Allez hop un ballade de 40 km bien chauffé et le lendemain mon niveau etait a un
1/2 a nouveau. Z avez suivit ? C est bien

Vous verrez en été un flat consomme moins ;-) !!

Tous cela pour vous dire qu un falt c est coquin, il aime taquiner son pilote en
gardant défois de l huile dans son radiateur. Alors avant de remettre de l huile
pensez au niveau precedent, analyser vite fait votre trajet (le flat a t il
assez chauffé, comment ai je roulé, quelle genre de trajet), cela fait combien
de KM que j ai rajouté de l huile, y a t il des fuites apparantes ? Vous
commencerez a connaitre les habitudes de votre flat et a déjouer ses
taquineries. Et vous verrez que votre flat ne consomme pas autant que vous le
pensiez !


Queques règles a respecter :

1) Tant qu il y a de l'huile dans le hublot c est qu il y en a assez dans le
moulin, meme si le niveau flirt avec le bas du hublot.
2) Quand on fait l appoint d huile on evite d en rajouter au dessus des 2/3 du
hublot cad on ne rempli pas le hublot.
3) si le niveau d huile a fait un bond impressionannt entre deux lecture on ne s
alarme pas, on cherche si il y a des traces de fuites ou si il y a un
expliquation possible (voir ci dessus). Tant qu il ya de l huile dans le hublot
c est tout bon.
4) On ne s amuse pas a essayer de trafiquer la lecture, cad la moto sur laterale
puis centrale, les vieux flat n avait pas de laterale.
5) Un flat doit se trouver un maximum sur la centale
Ma facon de faire: en arrivant, on passe au point mort on laisse tourner on
passe sur la latérale puis centrale moteur tournant apres on coupe.
6) on essaye de connaitre les habitudes de son flat, comment consomme t il sur
un trajet roulé cool, autoroutier, nerveux etc cad on
observe on se met a l ecoute de sa pompe a huile.

Vala c est tout en respectant un peu ses indications je suis sur que votre flat
et vous se porteront mieux !

en esperant vous avoir satisfait !

Ces indications ne sont que le fruit de de mon avis perso, et je me dégage de
toutes responsabilités quand à l'utilisation que vous ferez de ces conseils.
Sorry pour cette phrase mais un motard averti en vaut deux !"
avatar
Merlin
Admin

Messages : 1158
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 60
Localisation : Aubervilliers (93)

http://bmw-rt.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par Bbill le Mer 28 Aoû - 18:57

merci Merlin, je vais suivre à la lettre les bons plans que plusieurs d'entre vous m'avez envoyé, peut être que ma consomation sera moins que je ne le crois Wink
Bonne route les bikers
avatar
Bbill

Messages : 105
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 56
Localisation : Mont Saint Guibert

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par chepa le Lun 30 Mar - 11:31

Merlin a écrit:
Re: La bonne huile

Message par Merlin le Mer 28 Aoû - 15:50
Et un autre de Benoit (BJA) sur la liste GS_Fr :
"Non non je n ai pas la solution magique pour le niveau d huile ! Mais ce texte
fut approuvé pas bon nombre de Behemiste ! ;-)


Tiens , Marrant, merci Merlin je retrouve des textes que j ai ecrit lors de ma belle époque, meme chez les @RTiste ?

Laughing

Chepa aka BJA

chepa

Messages : 13
Date d'inscription : 27/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par Merlin le Lun 30 Mar - 13:06

Salut Benoit

Quand on a des bonnes sources, il faut les citer !
Cool
avatar
Merlin
Admin

Messages : 1158
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 60
Localisation : Aubervilliers (93)

http://bmw-rt.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par VogueRT45 le Mar 31 Mar - 22:44

Super,
Merci Erick et Merlin pour vos explications completes et bien applicables.

Cela nous guide bien et m'évitera des bétises que j'avais tendances à faire sur ma moto précédente !!!

Bonne route à tous,
Gérard.

VogueRT45

Messages : 52
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 63
Localisation : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bonne huile

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum